5 recrues qui pourraient surprendre cette saison.

canes-jump-secondary

Lorsque nous parlons de la course au trophée Calder en vue de la prochaine saison, deux noms sont prononcés par tous les partisans : Patrik Laine et Auston Matthews.

D’autres noms sont également mentionnés comme celui de Jesse Puljujarvi ainsi que Pierre-Luc Dubois et avec raison puisque les deux joueurs devraient obtenir un rôle assez important avec les Oilers d’Edmonton et les Blue Jackets de Columbus respectivement.

Évidemment, il serait très surprenant que la course au titre de la recrue de l’année n’implique pas les noms mentionnés ci-haut, mais pour le plaisir, excluons ces candidats afin d’essayer de trouver les recrues que l’on pourrait découvrir lors de la campagne 2016-2017.

Dans cet exercice, j’ai également tenté d’exclure d’autres joueurs dont les noms reviennent souvent comme Mitch Marner, Dylan Strome et compagnie.

Je vous en propose donc 5 dans la liste ci-dessous.

5. Mikhail Sergachev (Canadiens de Montréal)

Michel Therrien semble adorer ce jeune Russe de 18 ans qui a très bien fait depuis le début du camp des recrues. Bob McKenzie a même affirmé qu’il n’en revenait pas de voir la fluidité du coup de patin de Sergachev malgré son gabarit de 6 pieds et 3 pouces et 206 livres.

Même si je crois tout de même que Windsor est la meilleure option pour Sergachev afin qu’il puisse vivre l’expérience de la Coupe Memorial, il a tout de même de bonnes chances d’obtenir son essai de 9 matchs en début de saison et ce sera à lui de démontrer qu’il peut jouer dans la LNH à temps plein dès cette saison.

Si Therrien lui donne du temps de jeu de qualité en plus de lui donner du temps sur l’avantage numérique, Sergachev pourrait faire partie des meilleurs défenseurs recrues de la saison 2016-2017.

4. Pavel Buchnevich (Rangers de New York)

La signature du très convoité Jimmy Vesey est venue carrément réduire au silence l’arrivée de Pavel Buchnevich en Amérique du Nord. Pourtant, Buchnevich a un flair offensif assez redoutable, lui qui a inscrit 37 points en 58 matchs dans la KHL la saison dernière dans les uniformes de St. Petersburg et  Cherepovets.

Le choix de 3e tour des Rangers en 2013 pourrait très bien amener un vent de fraîcheur à une attaque énigmatique des Rangers. Buchnevich a produit partout où il est passé. Il reste maintenant à voir s’il pourra noircir la feuille de pointage à un rythme acceptable pour un joueur aussi talentueux.

3. Sebastian Aho (Hurricanes de la Caroline)

Tout comme Buchnevich, Aho fera le saut en Amérique du Nord cette saison alors qu’il enfilera l’uniforme rouge des Hurricanes de la Caroline pour la première fois en saison régulière.

La saison dernière fut assez impressionnante pour le petit attaquant de 5 pieds et 11 pouces et 172 livres. Tout d’abord, il a brillé sur la scène internationale alors qu’il a inscrit 14 points en seulement sept rencontres avec la Finlande au championnat du monde de hockey junior et il a également récolté sept points en 10 matchs au championnat du monde en mai dernier.

De plus, il a connu une excellente campagne dans la SM-liiga avec la formation de Kärpät, où il a maintenu une moyenne d’un point par match avec 45 points en 45 rencontres et il a poursuivit sur sa lancée en séries avec une récolte de 15 points en 14 duels.

Étant donné la faible profondeur des Hurricanes à l’attaque, Aho devrait hériter d’un rôle important, ce qui l’aidera certainement à afficher des statistiques très satisfaisantes.

2. Ivan Provorov (Flyers de Philadelphie)

La balle est définitivement dans le camp de Provorov puisque les Flyers ont un besoin urgent d’un quart-arrière en avantage numérique. Bien que Shayne Gostibehere a impressionné grandement la saison dernière, les Flyers ont tout de même besoin de Provorov pour contrôler le jeu à la ligne bleue à 5 contre 4 et le choix de premier tour des Flyers en 2015 est plus fiable dans sa zone.

Provorov est le genre de défenseur qui pourrait brouiller les cartes dans cette courses au trophée Calder, un peu comme Aaron Ekblad l’avait fait en 2015 alors qu’il avait hérité du titre de la recrue de l’année malgré les bonnes performances de Johnny Gaudreau et Mark Stone.

1. Oliver Bjorkstrand (Blue Jackets de Columbus)

Ce choix de troisième ronde des Jackets en 2013 pourrait devenir un petit vol réalisé par la formation de l’Ohio. À sa première saison dans la Ligue américaine, il a affiché des statistiques correctes pour une recrue lors de la saison régulière avec une récolte de 29 points en 51 matchs, mais il a éclos lors des séries, marquant 10 buts en plus d’ajouter six mentions d’aide à sa fiche.

Il a également obtenu un essai de 12 matchs avec les Jackets, où il a récolté huit points. Si Bjorkstrand est utilisé au sein des deux premiers trios à Columbus cette saison, il pourrait connaître une campagne assez intéressante. Selon moi, il pourrait même s’avérer être la révélation de l’année dans la LNH.

Si vous faites des pools de type ‘’keeper’’ avec vos amis et que vous ne savez plus qui choisir lors des dernières rondes, Bjorkstrand pourrait devenir un choix payant à moyen/long terme.

Crédit photo : Chris Seward

@MaximeDuquet