Repêchage LNH 2015 : Canucks de Vancouver

jake-virtanen-nhl-2014-nhl-draft-850x560

Les Canucks de Vancouver ont surtout mis l’accent sur l’offensive lors des dernières années, mais maintenant, l’équipe devra penser à ajouter des éléments majeurs à sa défensive afin d’espérer de redevenir compétitif le plus tôt possible.

Les choix

1re ronde : choix de VAN

2e ronde : aucun choix

3e ronde : aucun choix

4e ronde : choix de VAN

5e ronde : choix de VAN, choix de NYR

6e ronde : choix de VAN

7e ronde : aucun choix

Les tendances entre 2010 et 2014

Les Canucks n’ont repêché que des attaquants avec ses choix de première ronde lors des dernières années, soit un total de six. Le défenseur réclamé le plus tôt fut Nikita Tryamkin lors de la troisième ronde du repêchage de 2014. Par contre, ils ont réclamé un gardien dans le top 60 et c’était également lors du dernier repêchage. Ils ont mis la main sur le meilleur gardien de cette cuvée, Thatcher Demko.

Bref, au total, les Canucks ont repêché à 31 reprises et ils ont mis la main sur 16 attaquants, 13 défenseurs et deux gardiens de but.

La ligue la plus populaire au sein de l’équipe canadienne fut la OHL avec dix sélections. La LHJMQ suit au deuxième rang avec cinq choix et les États-Unis se positionnent au troisième rang avec quatre espoirs repêchés. En Europe, la Suède est encore une fois le pays qui a fourni le plus d’espoirs avec un total de cinq. La Russie complète le tableau avec une seule sélection.

Le pourcentage de réussite

Horrible est un mot poli pour exprimer le pourcentage de réussite des Canucks entre 2010 et 2012. Seulement deux espoirs sur 17 ont réussi à jouer un match dans la LNH et dans les deux cas, ce ne sont pas des joueurs clés de l’organisation présentement. Nicklas Jensen n’a récolté que six points en 24 matchs dans le circuit et Frank Corrado a marqué deux buts en 28 matchs.

Heureusement pour l’organisation, le meilleur est à venir avec les Jake Virtanen, les Hunter Shinkaruk, les Jared McCann et compagnie qui devraient être des éléments importants dans quelques années.

Les besoins

Tel que mentionné dans l’introduction, les Canucks doivent ajouter des espoirs de qualité en défensive puisque la relève n’est pas très bonne à cette position. Après Adam Clendening, il n’y a pas vraiment de défenseurs qui aspirent à devenir des joueurs réguliers dans le circuit Bettman. Jordan Subban est très talentueux, mais pourra-t-il encaisser autant de contacts avec son petit gabarit, surtout qu’il y a des grosses équipe comme Anaheim, Los Angeles et San Jose dans leur division? On verra bien. Mais en attendant, les Canucks doivent quand même se donner d’autres options.

Top 3 des sélections de première ronde de HSD

1. Brandon Carlo (Tri-City, WHL)

Carlo est un défenseur à caractère défensive et s’il se développe de la bonne façon, il peut jouer sur les deux premières paires de défenseurs dans la LNH. Malgré son gros gabarit, c’est un joueur qui patine bien et grâce à son corps imposant et à sa longue portée, il est très difficile de le déjouer.

2. Jeremy Roy (Sherbrooke, LHJMQ)

Si les Canucks recherchent plutôt un défenseur offensif, Jérémy Roy est la solution. Le défenseur québécois est toujours près à appuyer l’attaque et il excelle en avantage numérique. Il pourrait devenir le quart-arrière de l’attaque à cinq de l’équipe.

3. Jakub Zboril (Saint John, LHJMQ)

Zboril se situe entre Roy et Carlo. C’est un défenseur qui est efficace autant offensivement que défensivement et il a le potentiel de devenir un joueur qui pourra gober plusieurs minutes au cours d’un match.

Top 5 des espoirs selon HSD

1. Jake Virtanen

2. Thatcher Demko

3. Cole Cassels

4. Jared McCann

5. Adam Clendening

Crédit photo : Bill Streicher/USA Today Sports

@MaximeDuquet

Leave a Reply

Your email address will not be published.