Repêchage LNH 2015 : Maple Leafs de Toronto

Jun 27, 2014; Philadelphia, PA, USA; William Nylander puts on a team sweater after being selected as the number eight overall pick to the Toronto Maple Leafs in the first round of the 2014 NHL Draft at Wells Fargo Center. Mandatory Credit: Bill Streicher-USA TODAY Sports

Les Leafs ont pris les grands moyens pour redresser cette équipe, soit de congédier l’entraîneur, le directeur général et plusieurs recruteurs. Il sera intéressant de voir quelle sera leur approche en vue du prochain repêchage. Garderont-ils les mêmes tendances?

Les choix

1re ronde : choix de TOR, choix de NSH

2e ronde : aucun choix

3e ronde : choix de TOR

4e ronde : choix de TOR, choix de PIT

5e ronde : choix de TOR

6e ronde : choix de TOR

7e ronde : choix de TOR

Les tendances entre 2010 et 2014

Les Maple Leafs n’ont pas vraiment diversifié leurs sélections puisque lors de cinq dernières années, ils ont pratiquement repêché dans cinq endroits différents : la OHL (9), la WHL (4), la LHJMQ (2), les États-Unis (9) et la Suède (8). Le seul choix qui fait exception est l’attaquant suisse, Fabrice Herzog.

Sur 33 sélections, on peut constater que Toronto a voulu mettre l’accent sur l’attaque avec un total de 22 attaquants repêchés entre 2010 et 2014.  Seulement neuf défenseurs et deux gardiens de but ont joint la banque d’espoirs de la formation ontarienne, mais elle s’est quand même servie de deux choix de première sur cinq pour faire l’acquisition d’un défenseur, soit Stuart Percy en 2011 et Morgan Rielly en 2012. D’ailleurs, Rielly est déjà une pièce importante de l’équipe.

Chez les gardiens, ils ont été tous les deux sélectionnés dans les rondes tardives donc trouver un futur gardien numéro un n’était pas dans les priorités de l’équipe.

Le pourcentage de réussite

Le pourcentage des espoirs qui ont réussi à jouer au moins un match dans la LNH est de 31%. Par contre, un seul joueur parmi les sept s’est réellement taillé un poste avec l’équipe et c’est le défenseur Morgan Rielly. Pour le reste, ils ont plutôt fait la navette entre la LNH et la LAH. De plus, les Leafs semblent avoir eu de la difficulté entre 2010 et 2012 avec les choix dans le top 60 puisque seulement deux joueurs sur cinq qui ont été repêchés lors des deux premières rondes ont vu de l’action dans le circuit Bettman.

Les besoins

Les Leafs ont besoin de profondeur un peu partout donc peu importe les joueurs qu’ils vont repêcher, ça va combler un besoin au sein de l’organisation.

Top 3 des sélections de première ronde de HSD

1. Noah Hanifin (Boston College, USA)

L’arrivée de Hanifin avec l’équipe donnerait un peu de répit à Dion Phaneuf. Le défenseur américain est capable de bien jouer autant offensivement que défensivement et c’est le meilleur défenseur du repêchage en général.

2. Mitch Marner (London, OHL)

Si les Leafs souhaitent améliorer son attaque, Marner est le joueur dont ils ont besoin. Marner est probablement celui qui a les meilleures habiletés individuelles après Connor McDavid et Jack Eichel. Marner est un joueur électrisant et l’équipe en aura besoin, surtout si elle songe à échanger Phil Kessel.

3. Daniel Sprong (Charlottetown, LHJMQ)

Encore une fois, si les Leafs échangent Phil Kessel, ils auront besoin d’un marqueur naturel et Sprong a exactement cette mentalité. Il aime lancer et il possède un très bon des poignets. Son style de jeu ressemble beaucoup à celui du numéro 81 des Leafs. Il serait un bon candidat lorsque les Leafs parleront au 24e rang.

Top 5 des meilleurs espoirs selon HSD

1. William Nylander

2. Connor Brown

3. Stuart Percy

4. Frederik Gauthier

5. Brendan Leipsic

Crédit photo :  Bill Streicher/USA Today Sports

@MaximeDuquet

Leave a Reply

Your email address will not be published.