Repêchage LNH 2015 : Jets de Winnipeg

Nikolaj Ehlers stands with Winnipeg Jets officials after being chosen ninth overall during the first round of the NHL hockey draft, Friday, June 27, 2014, in Philadelphia. (AP Photo/Matt Slocum)

Les Jets ont finalement accédé aux séries éliminatoires pour la première fois depuis qu’ils sont de retour à Winnipeg, mais il reste encore quelques morceaux à placer dans le casse-tête afin qu’ils soient encore plus compétitifs.

Les choix

1re ronde :  choix de WIN, choix de STL

2e ronde : choix de WIN

3e ronde : choix de WIN

4e ronde : choix de WIN

5e ronde : aucun choix

6e ronde : choix de WIN

7e ronde : choix de WIN, choix de WAS

Les tendances entre 2010 et 2014

Lors des cinq dernières années, les Jets/Trashers ont mis la main sur une bonne quantité d’espoirs, soit un total de 39. Ils ont bien réparti leurs sélections en choisissant 19 attaquants, 15 défenseurs et cinq gardiens de but. Avec ses choix de première ronde, l’équipe a choisi trois attaquants et deux défenseurs donc elle n’a pas énormément mis l’accent sur une position en particulier.

Ce qui est frappant lorsqu’on regarde toutes les sélections des Jets et des Trashers,c’est qu’ils ont pigé dans quelques ligues moins connues comme la MJHL et la NAHL. Par contre, ils ont évidemment exploité les plus grandes ligues comme la WHL et les circuits américains qui ont fourni un total de 11 espoirs chacun. Par contre, la LHJMQ n’a fourni qu’un seul espoir, mais c’est probablement le meilleur parmi la banque d’espoirs de l’équipe, soit Nikolaj Ehlers.

L’Europe n’a pas tellement attiré l’attention des Jets puisqu’ils n’ont repêché que quatre espoirs, dont trois en Suède et l’autre provient de la République Tchèque

Le pourcentage de réussite

Les Jets se sont souvent élancés dans le vide entre 2010 et 2012 puisque seulement cinq des 22 espoirs repêchés, dont trois en première ronde, ont vu de l’action dans la LNH. Étrangement, les deux autres joueurs à avoir atteint l’objectif sont des choix de troisième ronde. Heureusement pour les partisans à Winnipeg, les repêchages de 2013 et 2014 sont beaucoup plus encourageants  avec Nikolaj Ehlers et Josh Morrissey en tête, mais il ne faut pas oublier des espoirs comme Nic Petan, Eric Comrie et Cahse De Leo qui sont d’autres projets intéressants.

Les besoins

Les Jets ont besoin de relève au centre. Nic Petan est pas mal le seul espoir à cette position qui a le talent pour jouer dans le top 6 des Jets. C’est le même scénario en défensive. Lorsque Josh Morrissey aura gradué dans la LNH, il ne restera plus de défenseurs qui possèdent un potentiel intéressant par la suite.

Top 3 des sélections de première ronde de HSD

1. Travis Konecny (Ottawa, OHL)

Konecny n’a pas le gabarit le plus imposant, mais le top 6 des Jets est assez imposant physiquement donc je ne crois pas que ça va nuire à l’attaquant des 67’s d’Ottawa. C’est un joueur avec du caractère, il joue de façon intelligente sur la glace et il distribue très bien la rondelle à ses coéquipiers.

2. Nick Merkley (Kelowna, WHL)

Merkley est un passeur hors pair. Il a récolté 70 mentions d’aide en 72 matchs avec les Rockets de Kelowna. Nous avons eu la chance de le voir à l’oeuvre à la Coupe Memorial et il a été excellent. Il possède un bon coup de patin et il a également de très bonnes mains.

3. Joel Eriksson EK (Farjestad, Suède)

Les Jets ont quelques marqueurs de 20-25 buts, mais ils n’ont pas de marqueur régulier de 30 but par année. Eriksson est un joueur de centre qui possède un excellent lancer. Bref, un marqueur naturel qui joue au centre, c’est un deux pour un pour les Jets.

Top 5 des meilleurs espoirs selon HSD

1. Nikolaj Ehlers

2. Josh Morrissey

3. Nicolas Petan

4. Eric Comrie

5. Joel Armia

Crédit photo : Matt Slocum/Associated Press

@MaximeDuquet

Leave a Reply

Your email address will not be published.